dimanche 1 janvier 2012

N°9 DR JOHN – Babylon - 1969


Babylon est le deuxième album de Dr John; bien qu’étant loin du blues vaudou de «Gris-Gris», c’est tout de même une nouvelle réussite. Nous avons affaire ici à un disque sombre presque apocalyptique, marqué, notamment, par la guerre du Vietnam, mais plus généralement par la folie destructrice de l’homme. Le morceau-titre ouvre l’album, un titre très jazz, on y entend une explosion atomique, le chant y est déclamatoire, Dr John tient le rôle d’un prophète. Le second morceau «Glowin’» est plus apaisé musicalement, mais il traite encore des travers de l’être humain, c’est une chanson désabusée. Sur « Black widow spider », le ton est plus rock, proche des Doors de «Not to touch the Earth», mais en plus inquiétant encore. Sur «Barefoot lady», on retrouve l’ambiance vaudou de premier album, le sorcier est de retour en ville pour une grande messe noire, faites tonner les percussions et préparez les poulets à égorger ! Après ce petit retour aux sources, le ton change à nouveau radicalement avec «Twilight zone», ambiance nocturne, piano mélancolique et passages chaotiques, presque cacophoniques, qui accentuent un peu plus le mal-être pourtant déjà bien perceptible lors des couplets. «The patriotic flag-waver» est une petite merveille, chanson contestataire, anti-K.K.K et autres réjouissances du même genre. Ce qui est bien vu, c’est la présence d'une chorale d’enfants sur le refrain, le malaise est palpable. L’album se clôt avec une chanson plus légère sur un guitariste médiocre, qui se prend pour un génie; l’ambiance comique de ce titre permet de terminer le disque de manière plus positive.

« Babylon » est un très grand album, l’un des meilleurs de Dr John, artiste bien trop méconnu, malgré une discographie plus que conséquente.

1 commentaire:

  1. Très bonne chronique et effectivement un super album.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.