jeudi 29 novembre 2012

GOOD COVER VERSION II


Un peu de rab' pour un vaste sujet... Commençons par des reprises qui n'en sont pas vraiment, les adaptations françaises de standards américains. Le résultat de ce petit exercice si cher aux yéyés est souvent assez traumatisant. Cependant, il existe quelques belles choses qui n'ont pas à rougir de leurs homologues anglo-saxonnes. Le premier exemple qui me vient à l'esprit est "Salut les amoureux" de Joe Dassin, une adaptation de "City Of New Orleans", un classique de la musique country. Et dieu sait que Dassin l'aimait la musique country. Mais là où cette adaptation est brillante, c'est qu'elle s'éloigne du sujet d'origine, une chanson sur le voyage, pour devenir une chanson d'amour. Rien d'original dit comme ça, Joe Dassin étant un chanteur de charme. Mais le texte est sublime, vraiment bien écrit; de la variété de qualité en somme. Tout le contraire du récent "Cabrel assassine Dylan", là c'est le degré zéro de la musique, honteux! Les textes sont ridicules, le vocabulaire Dylanien étant bien particulier, il aurait fallu une sacrée dose de talent pour l'adapter à la langue de Molière. Francis Cabrel ne l'a visiblement pas, quand "Baby Blue" devient "Bébé Bleu", y a comme un problème, non? Ça ne sonne pas! Je n'étais déjà absolument pas fan des adaptations d'Hugues Aufray, mais à côté, c'est du génie! Le pire, c'est que je n'ai rien contre Cabrel, "Samedi soir sur le terre" est même un très bon disque.

Pour en finir avec la France, deux petits exemples de reprises réussies, mais chantées en anglais cette fois. La première, "Cirrus Minor" par Etienne Daho. Il fallait oser s'attaquer à ce vieux titre méconnu du Floyd. Au final, c'est merveilleux, d'une douceur inouïe, classe comme de la pop anglaise tout en gardant le côté psychédélique de l'oeuvre de base. C'est tellement beau que l'on pardonne volontiers l'accent frenchy du chanteur. Deuxième exemple, et non des moindres, "Polk Salad Annie" par Joe Dassin (encore lui!). Une tuerie! Même si elle est très proche de l'originale, le résultat reste surprenant, presque aussi bon que du Tony Joe White. Certaines versions live d'Elvis Presley ne lui arrivent pas à la cheville, c'est dire.

Certaines chansons ont été reprises tant de fois, qu'il est difficile de savoir quelles furent leur versions d'origine. Pour beaucoup, "I Heard It Through The Grapevine" est de Marvin Gaye, mais c'est faux. A la base, ce morceau écrit par Norman Whitfield et Barrett Strong fut enregistré par Smokey Robinson & The Miracles en 1966, mais c'est la version de Marvin parue deux ans plus tard qui passera à la postérité. Ma préférence va aux Creedence Clearwater Revival qui en livreront une interprétation démoniaque de onze minutes sur leur fabuleux "Cosmos Factory", ce qui nous laisse largement le temps de décoller... Des reprises plus célèbres que les originaux, ce n'est pas ce qui manque. Si je vous dis "Dirty Old Town", vous pensez tout de suite aux Pogues et non pas à Ewan MacColl. Pareil pour "Without You", ce n'est pas Mariah Carey, non non, c'est Badfinger, un groupe un peu oublié aujourd'hui. Et ce malgré de bonnes chansons et des producteurs célèbres, les Beatles.

Finissons par quelques petites covers bien sympas, sans thèmes particuliers. Avez-vous déjà entendu la version slide de "Ace Of Spades" de Motörhead par Bjorn Berge, c'est du pur délire. Ce mec tout seul fait du boucan pour dix, une telle énergie c'est proprement inhumain. Sur la version "deluxe" de l'album "Sound Affects" des Jam, il y a une démo hallucinante de "Waterloo Sunset", ce chef-d'oeuvre des Kinks, qui à elle seule justifie l'achat de cette version augmentée. Dans le genre folie furieuse, n'oublions pas l’inénarrable lecture qu'a fait Rachid Taha de "Rock The Casbah" du Clash. Malgré ma passion pour le groupe de Joe Strummer, je trouve la reprise largement supérieure.

C'est tout pour aujourd'hui, même si ce sujet est sacrément inspirant...

15 commentaires:

  1. J'adore la version de Creedence... I Heard It Through The Grapevine, terrible version, je tremble dès que je l'entends...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grande chanson, grand groupe...

      Supprimer
    2. Cabrel m'assassine... nous avons été envahis. Dassin on a beau rigoler, c'est un voyage.

      Un petit coucou des terres gelées. Il neige par ici.

      Supprimer
    3. Il a merdé le Francis sur ce coup...

      Supprimer
  2. Aaaaaaaaaaaaargh, la fin de ton dernier paragraphe m'a fait un mal fou. Personne ne peut reprendre Strummer mieux que Strummer. :-)

    Sérieux, vous êtes durs tous avec ce pauvre Cabrel. J'ai demandé à Google Traduction sa version française pour Baby Blue et il m'a répondu : Bébé bleu. Alors quoi ? Le Francis, il a fait ses paroles avec Google Trad peut-être ?


    PS : j'ai une version de I Heard It Through The Grapevine par Tuxedomoon, dans un style totalement différent. Mais oui, celle de CCR est formidable évidemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Désolé Le Clash...

      Cabrel qui fait une albums avec google trad, je n'y avais pas pensé c'est brillant...

      Supprimer
  3. Bon ce n'est pas bien de faire de la pub pour son propre blog, disons que par rebond c'est un bouquin sur les COVERS qui m'a inspiré ce fil:

    http://devantf.blogspot.fr/2012/08/covers-05-la-construction-de-soi-et-jai.html
    http://devantf.blogspot.fr/2012/07/covers-04-les-erudits-du-rock.html
    http://devantf.blogspot.fr/2012/07/covers-03-la-methode-du-discours-ya-de.html
    http://devantf.blogspot.fr/2012/05/covers-02-de-limitation-la-creation.html
    http://devantf.blogspot.fr/2012/04/covers-01-musiques-noires-musiques.html

    La vision du journaliste est davantage orientée sur la démarche des musiciens. Je te conseille moins mes compils inspirées de con livre que le livre lui même:

    http://www.amazon.fr/Covers-histoire-reprise-dans-rock/dp/2915378657/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1335104008&sr=8-1

    Bon je te lis (maintenant, je devrai avoir honte de commenter avant) et reviens commenter ...APRES ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais adoré ton article sur la construction de soi!

      Supprimer
  4. Et quitte à me contredire, je pense tant de bien, de ce groupe de Bluegrass qui aime les AC/DC ...
    http://www.youtube.com/watch?v=NMfh4WQuGc8
    ici tu as l'impression que avec des instruments de country si tu y mets l'énergie des originaux ça peut le faire
    http://www.youtube.com/watch?v=NMfh4WQuGc8

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement bon que ça mérite bien de le citer deux fois!!!!!

      Supprimer
    2. Hayseed Dixie... Je ne connaissais pas et bien j'adore!!

      Supprimer
  5. Zut trop tard j'ai merdouillé dans mon commentaire impossible de le voir :-((((

    RépondreSupprimer
  6. Les reprises en francais sont souvent catastrophiques. Traduction à l’emporte pièce, paroles ridicules, orchestrations cheapissimes… Mais des fois il y a des miracles : http://youtu.be/jMWwjhrmnuw , http://youtu.be/fQJxynvcbZY ,
    ou pas : http://youtu.be/mpZjJZjq9V4 , http://youtu.be/0GvrLcQaRa8
    D'ailleurs peut etre un cover version III dédié aux pires du pire des reprises...

    RépondreSupprimer
  7. Le Sylvie Vartan m'a bien fait rire, quelle honte. Mais les Haunted ont presque déclenché une guerre chez moi, car j'ai eu cette phrase malheureuse: "C'est pas si mal..."

    RépondreSupprimer
  8. Pour une bonne reprise de: "Without you", il faut se rendre chez le magnifique Harry Nilsson.
    Jimmy

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.