vendredi 17 février 2012

Jeu sans frontière # 3: VARIATIONS – Take It or Leave It – 1973



Thème du jour: Rockocorico

Attention, c’est du lourd. Voici un disque enregistré dans les mythiques studios Stax de Memphis, Tennessee, par des français d’origine marocaine qui chantent en anglais. Franchement, vive le métissage ! Ceux qui osent prétendre le contraire sont des idiots ! Ceci étant dit, entrons dans le vif du sujet. Après moult péripéties, dont le départ puis le retour du chanteur Jo Leb, les Variations publient enfin un deuxième album en 1973. Soit quatre longues années après « Nador », leur splendide premier effort studio, dont vous pouvez lire la chronique ici même.

Première constatation, le son n’a plus rien à voir, plus chromé et plus pro, mais nettement moins chaleureux. C’est précisément pour cette raison que je préfère « Nador ». Mais dès « Silver Girl », les choses sont très claires, les Variations donneront cette fois dans un hard-rock tendance sudiste ; les cousins ricains de Leonard Skinner ne sont pas très loin. Marc Tobaly et ses acolytes se montrent une nouvelle fois tout à fait dignes en nous offrant quelques beaux rock stoniens, tels que « Make You Mine » ou « Rock ‘n’ Roll Jet », rhaaaaa des purs moments de jouissance ! C’est pour cela que « Take It or Leave It » reste l’un des grands moments de bravoure du French rock des 70’s.

Une édition limitée en « vinyle replica » fut récemment éditée en cd, le son est super, le packaging très classe, et pour couronner le tout, c’est bourré de bonus. Dont le 45t en français de « Je suis juste un rock'n'roller », qui prouve une nouvelle fois que faire du rock dans la langue de Johnny n’est pas une affaire facile.

8 commentaires:

  1. Bien joué ! Un must de chez must. Il y a eu de belles choses en France au début des 70's par exemple Triangle et puis aussi les 2 premiers album du Martin Circus. De sacré musiciens accomplis ceux là également.

    RépondreSupprimer
  2. Trés bon album, D'accord avec ta critique. Excellent post. à +.

    RépondreSupprimer
  3. Ouiap, c'est nos Stones, les deux premiers albums sont vraiment excellent...

    @Little Red Rooster: Tout a fait d'accord!

    RépondreSupprimer
  4. Je préfère aussi Nador que j'ai retrouvé ici, mais je suis d'accord avec tout le monde : super post !
    (@LRR : moi ce que je préfère chez Martin Circus c'est la carrière solo du chanteur .)
    EWG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. EWG : très drôle. Il n'était peut être pas "blanc blanc" le Gérard mais fallait bien croûter !

      Supprimer
  5. Bon, j'ai du NADOR mais pas celui ci. Je l'ai trouvé à une médiathèque pas trop loin, je note, je note et me console sur un "Les Variations - Moroccan Roll" avec déjà quelques idées qui se tournaient vers l'Afrique du nord. 1974!!
    Voilà bien un groupe que j'ai négligé.
    J'aime pas les piqûres, sauf celles de rappel...

    RépondreSupprimer
  6. http://www.longplayerlateblogger.com/article-les-variations-98467830.html
    piqûre de rappel

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.